Passer au contenu principal

Garanties pour faciliter le retour au travail

Découvrez les autres avantages que procure votre assurance invalidité.

Reprendre le travail après une invalidité est bénéfique pour votre bien-être physique, émotionnel et financier. L’aide pour faciliter votre retour au travail peut commencer dès le premier jour d’invalidité. Nous pouvons vous aider à reprendre le travail, ou améliorer votre capacité à travailler. Voici quelques-uns des services :

  • coordination et paiement des services de réadaptation physique ou psychologique
  • Planification financière et d’entreprise
  • analyse des compétences polyvalentes, consistant notamment à déterminer d’autres professions que vous pourriez exercer
  • formation professionnelle et études
  • aide en recherche d’emploi et placement

Nous pouvons aussi recommander des modifications à vos tâches ou à votre lieu de travail selon vos besoins, comme :

  • suggérer des meubles ou appareils plus ergonomiques
  • collaborer avec vous et votre employeur pour modifier vos tâches
  • suggérer l’installation d’appareils fonctionnels, par exemple des appareils d’amélioration de la mobilité ou des appareils d’aide visuelle ou audio

Nota : La disponibilité, les modalités et les limites des garanties facilitant le retour au travail varient selon le régime. L’Assurance invalidité Simplifiée RBC® ne comprend pas de disposition pour faciliter le retour au travail.

Des exemples tirés de la vraie vie

Voyez comment nous avons aidé trois clients à reprendre le travail.

Un paysagiste/préposé à l’entretien des machines travaillait à son compte pour une entreprise familiale. S’étant blessé au dos pendant son travail, il se rendit chez son médecin qui diagnostiqua une compression médullaire cervicale. Cette blessure causait divers problèmes tels que perte d’équilibre, difficulté à grimper, manque de dextérité manuelle et manque de force. L’équipe des Services aux assurés de RBC Assurances® s’est penchée sur diverses solutions pour permettre à l’assuré de retourner au travail, notamment sur les modifications possibles du travail et sur les appareils fonctionnels et l’équipement spécialisé qui pourraient contribuer à sa réadaptation.

Nous avons procédé à une analyse des compétences polyvalentes du client pour l’aider à identifier d’autres professions tenant compte de son niveau d’habileté et de ses capacités physiques. Selon cette analyse, la profession qui s’approchait le plus de celle qu’occupait le client avant l’invalidité était celle de technicien de réparation des petits moteurs. Les résultats de l’analyse indiquaient également que le nouveau poste nécessiterait l’obtention d’un certificat dans le cadre d’une formation officielle. RBC Assurances a accepté de payer son inscription au programme de réparation des petits moteurs et a retenu les services d’un conseiller en emploi afin d’aider l’assuré à se trouver du travail. Par suite de la formation et de la recherche d’emploi, il a pu retourner au travail à temps plein, en mettant à profit ses compétences nouvellement acquises.

Un ingénieur en charpente avait été adressé à l’équipe des services d’aide pour le retour au travail 22 mois après la date de début de son invalidité. Initialement, les renseignements indiquaient que l’assuré ne pourrait reprendre le poste qu’il occupait avant l’invalidité et qu’il aurait probablement besoin d’aide pour chercher un autre emploi.

Après un examen plus approfondi du dossier et des discussions entre le conseiller en psychiatrie de RBC Assurances et le psychiatre traitant de l’assuré, il a été établi que ce dernier serait en mesure de retourner travailler auprès de son employeur initial. Notre client souhaitait reprendre son ancien poste, mais n’était pas sûr de l’accueil que ses collègues et l’équipe des gestionnaires lui réserveraient. L’équipe de Services aux assurés a informé l’assuré que RBC Assurances l’aiderait lors de son retour progressif au travail.

Un spécialiste en réadaptation de la région de l’assuré a mis sur pied un programme en collaboration avec l’assuré, son employeur et son psychiatre traitant. Grâce à ce programme progressif, notre client a pu reprendre ses fonctions à temps plein.

Après trois mois d’invalidité et de radiothérapie pour le cancer de la thyroïde, l’une de nos clientes, une avocate, était prête à retourner au travail. Un problème pouvait cependant compromettre son retour au travail : la difficulté à projeter sa voix en cour. Pour une avocate, il s’agit d’un aspect essentiel de la profession.

L’équipe de Services aux assurés de RBC Assurances s’est penchée sur les techniques d’adaptation et les appareils fonctionnels permettant d’augmenter la portée de la voix. Ainsi, RBC Assurances a acheté un émetteur et amplificateur sans fil que l’assurée porterait en cour. De plus, un logiciel de reconnaissance vocale a été installé sur son ordinateur personnel, lui permettant ainsi de retourner au travail.

Nota : Chaque situation est unique et l’aide est adaptée aux besoins de chaque assuré au cas par cas.